Afin de servir au mieux, notre règle s’appuie sur les principes
du respect mutuel et d’un même droit pour tous d’évoluer au sein
d’une société plus fraternelle et solidaire au mieux des capacités de chacun
20 Dec
Découverte de l'informatique au Foyer de Vie de Rambervillers !

Foyer de Rambervillers

Découverte de l'informatique au Foyer de Vie de Rambervillers !

17 Nov
L'A.M.A.M.B. tient sa quatrième conférence.

Foyer de Moyenmoutier

L'A.M.A.M.B. tient sa quatrième conférence.

16 Jun
La Maison de retraite de Dinozé organise son 5ème Marché « Nature et Terroir »

Maison de retraite Dinozé

La Maison de retraite de Dinozé organise son 5ème Marché « Nature et Terroir »

22 May
L’A.M.A.M.B. participe au challenge Performances 2017 !

Association A.M.A.M.B.

L’A.M.A.M.B. participe au challenge Performances 2017 !

Avec le soutien de :
  Avenance  MMH Camif Collectivités
          Conseil général des Vosges    Conseil général de Haute-Savoie

Actualités

04|11
« Blocher et reblocher » : la petite histoire d’un grand fromage !
Le reblochon serait né d’une action clandestine menée par des  ouvriers agricoles...
Le reblochon serait né d’une action clandestine menée par des ouvriers agricoles...

Il y a quelques semaines, le groupe des marcheurs du Foyer de Vie « Les Marmottés » de Thonon-les-Bains a crapahuté sous la conduite de Bernard Blanc, notre accompagnateur en montagne, dans les Alpages du Haut-Chablais, à environ 1600 m d’altitude. Notre guide intarissable a toujours dans sa besace de bonnes histoires à nous raconter, de celles qui sentent bon le terroir, la montagne…Les traditions et coutumes ne lui sont pas inconnues.

Ce jour-là, c’était celle du reblochon, fromage fermier (au lait de vache) emblématique des pays de Savoie. Selon les incontournables chartes et les anciens savoyards, le célébrissime reblochon, fromage à pâte pressée non cuite et à croûte lavée, aurait une histoire inédite et originale qui mérite d’être évoquée. 

La lecture de la définition de ce fromage dans le dictionnaire usuel nous met sur la piste. En effet, on évoque le mot « reblocher ». Nous voilà donc en plein patois du pays que nous allons un peu aborder en précisant cette fameuse histoire d’autrefois.

Voler le lait pour survivre !

Le reblochon serait né d’une action clandestine menée par certains ouvriers agricoles de la région de Thônes en Haute-Savoie. A cette époque, « blocher » signifiait en patois local (mot attesté en 1877) traire les vaches. Cette traite était faite au bénéfice du propriétaire du troupeau,  la main d’œuvre était peu payée et surtout totalement résignée. Jusqu’à un certain jour ou ne « blochant » pas complètement les vaches, une fois le patron passé pour récolter le fruit de ce pénible travail, les ouvriers agricoles retournaient « blocher » une seconde fois, ils « reblochaient » donc.

Ce lait de très bonne qualité, riche et crémeux à souhait, était alors transformé en petits fromages simples à réaliser (3 semaines d’affinage). Ceux-ci étaient ensuite soigneusement dissimulés, notamment dans les  vieilles armoires. Ainsi le lait détourné était caché bien loin des regards de l’exploitant. Bien malin qui aurait pu trouver ces cachettes !

L’histoire ne dit pas quel sort était réservé aux fraudeurs qui ne supportaient plus leurs conditions de travail. Dans les Misérables de Victor Hugo, Jean Valjean s’est bien retrouvé au bagne pour le vol d’une miche de pain…